Rechercher

Comprendre les différentes connectiques des ordinateurs


De nos jours, un ordinateur est choisi sur des critères purement techniques comme ses composants, la taille ou la qualité de son écran dans le cas d'un PC portable et parfois sur ses possibilités d'évolution. Mais on ne pense pas forcément à regarder le nombre de ports USB, le type de sortie vidéo par exemple.



Les ports USB

USB-A : c'est le type d'USB le plus connu et le plus répandu. Actuellement, c'est l'USB 2.0 qui fait office de minimum syndical : vous pouvez connecter votre clavier, votre souris, une clé USB, d'autres périphériques externes facilement. En cas de copie de fichiers volumineux, vous ressentirez quelques lenteurs.         Les fichiers devenant de plus en plus volumineux (comme les films), l'arrivée de l'USB 3.0 était attendue. Avec ce dernier vous mettrez en moyenne 5x moins de temps pour effectuer les copies de vos fichiers. Les constructeurs commencent à l'implémenter depuis 2011 et s'impose réellement en 2013. 


USB-Type C : c'est en 2015 que le standard USB fait sa révolution avec l'USB 3.1 Type-C. Pour une fois, l'USB se ne cantonne plus aux transferts de données, et ouvre ses portes à l'alimentation électrique mais aussi à la vidéo.

Ainsi avec un seul port USB Type-C, vous pouvez recharger votre ordinateur portable mais aussi y connecter un écran en plus de tous vos périphériques. La connectique utilisée est par ailleurs réversible : le câble peut être mis dans les deux sens.

Cette prise USB Type-C peut être compatible suivant les modèles avec la technologie Thunderbolt 3 d'Intel dont se servent moult professionnels de la vidéo dans le monde.


A noter: il existe des ports USB 3.1 Type-A notamment chez HP mais qui n'apportent aucun débit ni fonctionnalités supplémentaires par rapport à l'USB 3.0.


Les sorties vidéos

VGA: elle est la sortie vidéo la plus ancienne encore existante. L'image est envoyée par un signal analogique comme les téléviseurs ou moniteurs cathodiques. Même en 2019, un PC entrée de gamme fixe ou portable peut posséder un sortie VGA notamment très pratique en entreprise lors des projections. La résolution maximum autorisée est de 2048x1536 pixels. DVI: symbolisée par la couleur blanche de sa connectique rectangulaire, le DVI est considéré comme étant la version numérique du VGA. Cette fois-ci on gagne en confort d'utilisation puisque le scintillement de l'analogique dont peuvent souffrir certaines personnes devient quasiment absent. On monte également en résolution puisque le DVI autorise jusqu'à la Quad HD (2560x1600 pixels). Depuis 2007, seuls les écrans et les PC fixes possèdent cette connectique (suivant le modèle). HDMI: sortie en 2003 (déjà ? Le temps passe vite!) c'est elle qui met le plus en avant la haute définition. Elle s'est démocratisée vers 2010 sur les PC portables et de bureau. Suivant les versions, on peut même monter jusqu'en 4K 60Hz (4096 x 2160 pixels avec 60Hz) sur un port HDMI 2.0. Sa popularité est surtout dû à la simplicité des branchements. En effet, vidéo et audio transitent dans un seul câble. DisplayPort: cette prise HDMI tronquée comme certains l'appellent est née en 2006 et met en avant ses débits élevés entre PC et moniteurs. On peut monter très haut en résolution (5K avec deux câbles) et en fréquence (120/144 voire même 200Hz). Beaucoup de marques l'intègrent désormais dans leurs machines professionnelles soit en plein format ou en mini-DisplayPort. A noter que l'audio peut transiter dans cette connectique. Des adaptateurs DisplayPort/HDMI existent et vous permettront d'utiliser la sortie sur votre téléviseur sans problèmes.


Lecteur de cartes

  • SD-SDHC-SDXC : format très utilisé des appareils photos, c'est une connectique que l'on retrouve sur la grande majorité des ordinateurs.

  • microSD : cette toute petite carte est utilisée actuellement par certaines caméras comme les GoPro, les drones et les téléphones portables. Un adaptateur SD est nécessaire pour pouvoir transférer vos photos et vidéos sur votre ordinateur.


Les sorties Audio

  • Jack 3.5mm : c'est une prise que tout le monde utilise au quotidien sur son smartphone ou baladeur. Sur beaucoup d'ordinateurs portables grand public, l'entrée casque et la sortie audio sont réunies sur une seule sortie. Un adaptateur est donc nécessaire si vous possédez un casque avec deux prises jack séparées.

  • SPDIF – Optique : présente sur les barres de son et home-cinéma, certaines cartes mères de PC fixes récents peuvent intégrer cette prise offrant une qualité de son bien supérieure au         traditionnel jack.


Réseau ou Ethernet RJ45 Ethernet: propulsée tout au début des années 2000, c'est la prise réseau filaire par excellence. Selon l'année de sortie de l'ordinateur, elle peut être en Fast Ethernet (10/100 Mbit/s) ou en Gigabit Ethernet (10/100/1000 Mbit/s). Aujourd'hui il existe même des ordinateurs et équipement compatible 10Gb/s. 





Les connectiques délaissées par les constructeurs

  • FireWire: aussi appelée IEEE 1394, connectique emblématique des anciens caméscopes DV, plus aucun produit récent ne l'intègre. On saluera HP qui continuera de l'intégrer (souvent en option) sur ses modèles ProBook 6470b/6570b et EliteBook 8470p/8570p jusqu'en 2013. Elle offrait des débits supérieurs à l'USB 2.0.

  • eSATA: elle n'aura pas eu le succès escompté puisque c'est l'USB 3.0 qui scella son sort. Elle permettait de connecter par exemple un disque dur externe avec tout le débit du SATA (3 gigabits ou 3Gb/s). Plus rapide que l'USB 2.0, certains constructeurs fusionnaient ces deux prises pour profiter des avantages de chacun. Elle sera utilisée encore jusqu'en 2012 sur certains modèles Lenovo et HP notamment.


70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout